Gilead : quelques résultats financiers

15 Février 2019
462 lectures
Notez l'article : 
4
 

C’est toujours intéressant de voir les informations boursières concernant la vente de médicaments anti-VIH ou contre l’hépatite C. Assez régulièrement, l’AFP publie des informations boursières concernant le laboratoire américain Gilead Sciences. Cela donne un bon aperçu des montants financier sen jeu. Récemment (4 février), le laboratoire pharmaceutique a annoncé ses résultats trimestriels et fait part de ses objectifs financiers pour 2019. Si on enlève les provisions, Gilead a gagné 1,3 milliard de dollars au quatrième trimestre 2018. « Si les ventes du Truvada (…) se portent bien, le chiffre d'affaires a été lesté par la chute continue des recettes générées par les médicaments contre l'hépatite C. Il a diminué de 2,6 % à 5,8 milliards de dollars, supérieur aux 5,49 milliards anticipés en moyenne, détaille l’AFP. Dans le détail, les ventes de la division maladies infectieuses, qui comprend les médicaments Harvoni et Sovaldi (deux traitements anti-VHC) ont ainsi été divisées par plus de deux à 738 millions de dollars, en raison de la concurrence notamment de Zepatier, un traitement produit par le laboratoire pharmaceutique Merck, dont le prix est moins élevé. À l'inverse, les ventes de la branche des antirétroviraux, dont le Truvada, ont augmenté de 20,6 % à 4,1 milliards de dollars, principalement grâce aux recettes générées par Genvoya [elvitégravir, emtricitabine, ténofovir alafénamide, cobicistat, ndlr], un traitement anti-VIH. Sur l'année 2018, Gilead a dégagé un bénéfice net de 5,45 milliards de dollars, en hausse de 17,9 % sur un an.