IST : un rapport d’experts-es a été commandé

8 Février 2019
209 lectures
Notez l'article : 
0
 

Il y aura bien un nouveau rapport d’experts-es sur le VIH. Il sera élargi aux hépatites virales B et C (qui ne feront donc plus l’objet d’un rapport d’experts-es séparé) ainsi qu’aux IST. Dans son intervention lors de la cérémonie des vœux à l’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales (24 janvier), le professeur François Dabis, son directeur, a confirmé que « par une lettre du 11 décembre dernier, Agnès Buzyn a mandaté l’ANRS et le Conseil national du sida et des hépatites virales (CNS) pour une période de trois ans (2019-2021) pour produire l’actualisation des recommandations françaises sur le VIH, les hépatites B et C et les IST sous la forme d’un rapport unique ». Les IST devraient d’ailleurs faire partie du champ de l’ANRS pour 2019.  « Le VIH et les hépatites virales B et au moins en partie l’hépatite C sont clairement des IST. Il est temps d’examiner s’il est possible d’élargir notre champ de travail à l’ensemble des IST, dans un mouvement plus général autour de l’amélioration de la santé sexuelle. Je mettrai en place très prochainement un groupe de préfiguration de quelques experts pour me conseiller en trans-disciplinaire sur ce sujet avant de discuter avec notre comité scientifique international, notre conseil d’orientation et nos tutelles des décisions à prendre, le tout en coordination avec l’Itmo I3M (Instituts thématiques multi-organismes immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie qui travaillent sur microbiologie et maladies infectieuses ».