L’habitat des Séniors : GreyPride lance un atelier

16 Septembre 2017
372 lectures
Notez l'article : 
0
 

Quelles alternatives d’habitat pour les seniors ? Quelles contraintes ? Quels avantages ? Des expériences innovantes en France, à l’étranger ? Ces questions et thèmes sont au cœur de l’atelier proposé le 20 septembre prochain par l’association GreyPride. Dans les structures d’hébergement collectif et notamment dans les maisons de retraite (Ehpad), la présomption d’hétérosexualité est la norme. Les personnes LGBT vieillissantes, en perte d’autonomie, craignent l’idée d’un hébergement en maison de retraite classique, rappelle l’association. Ces personnes pensent qu’il leur sera difficile de pouvoir partager leur expérience de vie avec les autres résidents et le personnel, peu sensibilisés aux réalités de leur identité de genre ou de leur orientation sexuelle. En cas de maintien à domicile, les relations avec des auxiliaires de vie non formés peuvent aussi conduire à des formes de maltraitance. Pour GreyPride, la question de l’habitat des seniors LGBT est une question majeure d’où le choix d’y consacrer un atelier spécifique. Chaque atelier réunit autour d'un expert (chercheur ou professionnel), un groupe de 15 à 20 personnes. L’expert a pour mission de présenter l’état de la question. Les participant-e-s doivent faire émerger les nouvelles pistes de recherche à conduire et lister les actions à mener en priorité. Pour ce premier atelier, l’invitée est Hélène Leenhardt, experte en gérontologie sociale. Elle présentera un état de la question sur l’habitat des séniors. GreyPride compte organiser un grand colloque sur le thème "Vieillissement LGBT" à Paris, en juin 2018 qui s’inscrira dans le cadre des activités culturelles des Gay Games de Paris, avec deux objectifs principaux : sensibiliser un public le plus large possible aux différentes problématiques que vivent les personnes LGBT vieillissantes et proposer des bonnes pratiques observées en France ou à l’international. L’atelier se déroule mercredi 20 septembre 2017 de 17h à 19h à l’Institut Khéops (42-44 rue du Fer à moulin - 75005 Paris. Métro : Censier-Daubenton ou Gobelins). Infos auprès de Denis Sibony par mail (sibony "@" free.fr). Inscriptions en ligne.

Commentaires

Portrait de ballif

pour la population  il ne connaise pas le VIH  pour eux c'est les détraqués sexuels

la conversation est la tabac l'alcool interdit  mais consomait avec excès  quand ils sont trop bu ils tapent  ce soir j'ai diner dans ma chambre  j'ai peur d'eux

enfin après 18 années et courrier aux tribunaux  j'aurais une carte bancaire vendredi  et la posibilité de prendre un appartement