L’Onusida soutient le pape !

13 Février 2019
262 lectures
Notez l'article : 
0
 

C’est toujours surprenant de voir à quel point l’Église catholique tente toujours de jongler entre deux positions : d’un côté le dogme ; de l’autre les exhortations publiques à ne pas discriminer. Récemment, en déplacement au Panama, alors qu’il visitait la fondation et le foyer du Bon Samaritain (la Casa Hogar El Buen Samaritano) pour les personnes vivant avec le VIH, le pape François a exhorté le public à ne pas faire preuve de discrimination envers son prochain. Le pape a ainsi expliqué : « Que ce soit dans la parabole ou dans tous vos foyers, le Bon samaritain nous montre que notre prochain est d’abord une personne, quelqu’un qui possède un vrai visage, bien à lui, et non quelque chose qu’il faut éviter ou ignorer, quelle que soit sa situation ». Une sortie un peu en décalage avec certains propos du clergé catholique sur les populations clefs, certaines pratiques sexuelles… Depuis 15 ans, la Casa Hogar el buen samaritano propose des soins et un traitement complets pour aider les personnes vivant avec le VIH à retrouver leur santé et leur dignité et à reprendre contact avec leur communauté et leur famille, rappelle un communiqué de l’Onusida (28 janvier) dont le directeur exécutif Michel Sidibé, accompagnait le pape. « Les organisations confessionnelles comme le Buen samaritano possèdent une aptitude étonnante à influer sur la vie des personnes les plus difficiles à atteindre et à lever les barrières de la stigmatisation et de la discrimination. Les communautés religieuses qui s’expriment sur le VIH peuvent nous rapprocher de la fin de l’épidémie de sida », a avancé Michel Sidibé, sans jamais évoquer le double discours que tient l’Église catholique sur certains groupes et qui tient de la « stigmatisation » et de la « discrimination »… et pas seulement à l’encontre des gays. Mais il est vrai que la visite concernait surtout les enfants et les adolescents… pas les populations clefs.