Pays-Bas : GPA ouverte à tous-tes

6 Décembre 2018
225 lectures
Notez l'article : 
0
 

Deux cliniques néerlandaises vont bientôt proposer aux couples d’hommes de devenir parents grâce à la gestation pour autrui (GPA) par fécondation in vitro, ont indiqué (15 novembre) plusieurs agences de presse. Les Pays-Bas viennent en effet d’assouplir les conditions de recours aux différentes techniques de procréation médicalement assistée (PMA), indique d’ailleurs Les Échos. Le processus reste très encadré et soumis à plusieurs critères. Les deux pères doivent être Néerlandais, habiter dans le pays, disposer d’un casier judiciaire vierge et parler couramment le néerlandais. Ces critères sont aussi valables pour la mère porteuse. Tous-tes ont l’obligation de se soumettre à une évaluation psychologique. Le transfert de l’autorité parentale de la mère aux parents d’intention fera l’objet d’une procédure de droit commun relative à l’adoption, indiquent les agences de presse. La nouvelle version de la loi interdit l’exploitation commerciale de la GPA par un tiers, mais laisse la possibilité d’un accord financier entre la mère porteuse et les parents d’intention.