Un protocole efficace contre la tuberculose résistante

5 Avril 2019
2 373 lectures
Notez l'article : 
0
 

Un protocole raccourci de 9 à 11 mois est aussi efficace dans la tuberculose résistante à la rifampicine (RR-TB) qu'un traitement long conventionnel sur 20 mois, confirme l’étude Stream dont les résultats ont été publiés dans The New England journal of medicine, explique (15 mars) Le quotidien du médecin. Un essai a comparé ces deux stratégies sur près de 400 personnes de quatre pays fortement touchés par la forme résistante de la tuberculose (Afrique du Sud, Éthiopie, Vietnam, Mongolie), l’étude montre qu'au bout de deux ans et demi (132 semaines), l'efficacité est identique dans les deux groupes, indique le journal médical. Ces nouvelles données viennent confirmer la position de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a validé depuis 2016 cette stratégie. Au vu de différents résultats dont ceux-ci, l’OMS travaille à une refonte complète des recommandations concernant la tuberculose multirésistante (MR-TB) et résistante à la rifampicine (RR-TB). Le protocole de l’étude Stream repose sur l'association de sept anti-tuberculeux : de la moxifloxacine (à haute dose), de la clofazimine, de l'éthambutol et du pyrazinamide pendant 40 semaines, auxquels sont ajoutés de la kanamycine, de l'isoniazide et le prothionamide dans les 16 premières semaines de traitement. L’étude Stream indique que les effets indésirables graves sont au moins aussi fréquents avec le traitement court que dans le traitement long (48,2 % versus 45,4 % - décès : 8,5 % versus 6,4 %).