VIH et crise humanitaire au Soudan du Sud

155 lectures
Notez l'article : 
0
 
A -
A +

Au Soudan du Sud, sep millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire et cinq millions d’un accès aux services de santé, notamment des services de prévention et de traitement du VIH, rappelle l'Onusida (15 juin). Dans ce contexte, le sida n’est pas un problème isolé, c’est un point d’entrée pour la transformation sociale, estime Michel Sidibé, directeur exécutif de l’Onusida, récemment en visite dans le pays. Lors de sa visite au Soudan du Sud, Michel Sidibé a signé un protocole d’accord sur le droit à la santé dans le secteur éducatif avec différents ministères et la Commission sur le sida du pays. Ce protocole engage toutes les parties à développer et mettre en œuvre une stratégie conforme à la stratégie d’accélération de l’Onusida. On estime qu’en 2016, le Soudan du Sud comptait 200 000 personnes vivant avec le VIH. En outre, seulement 10 % des personnes vivant avec le VIH ont eu accès à un traitement anti-VIH vital. Les enfants sont particulièrement vulnérables, avec moins de 1 000 enfants vivant avec le VIH entre 0 et 14 ans sous traitement, soit 5 % de tous ceux qui en auraient besoin. Pour rattraper son retard, le pays s'est lancé dans un nouveau plan stratégique national 2018-2022.

Pays :