Indécence, à la française

Publié par jl06 le 17.01.2019
203 lectures

Jacques Toubon "ne comprend pas" que son niveau de rémunération puisse choquer

Le Défenseur des droits cumule son traitement avec des pensions de retraite "qui correspondent à quarante-quatre ans de service de l'Etat".

Le Défenseur des droits, Jacques Toubon, le 30 janvier 2018 à l'Elysée. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Mis à jour le 17/01/2019 | 15:49 - publié le 17/01/2019 | 15:20

"Je rappelle que ce que je fais, c'est un travail à temps plein, pour lequel je suis rémunéré conformément aux règles." Interrogé par RTL jeudi 17 janvier, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, "ne comprend pas" que son niveau de revenus puisse choquer. Selon Le Canard enchaîné, qui s'est penché sur les rémunérations des présidents d'autorités indépendantes, Jacques Toubon toucherait, outre son salaire de 15 725 euros, une retraite de fonctionnaire d'Etat et une triple retraite d'élu, pour un total qui "pourrait avoisiner les 30 000 euros".

Agé de 77 ans, Jacques Toubon est un haut fonctionnaire diplômé de l'ENA qui a occupé de multiples fonctions politiques (ministre, député, député européen, conseiller de Paris). "Je touche un salaire qui est inscrit dans le budget, qui a été fixé en 2011 quand le Défenseur des droits a été créé, et d'autre part depuis 2006 je touche, ce qui correspond à quarante-quatre ans de service de l'Etat, une pension de fonctionnaire, une pension de parlementaire et une fonction de conseiller de Paris pendant vingt-cinq ans, et je continue à les toucher", affirme-t-il.

Le Canard enchaîné relève que, comme Jacques Toubon, huit présidents d'autorités administratives indépendantes cumulent leur salaire avec une ou des pensions de retraite, tandis que deux ont choisi de ne pas toucher leurs pensions de retraite pendant la durée de leurs fonctions.

Commentaires

Portrait de jl06

30 000€ par mois pour 44 ans au crochet des contribuables, un retraité moyen 1200€ par mois pour 44 ans au service du travail, M Toubon devrait méditer cette situation

Portrait de detlevera

C'est bien là où le bat blesse !

Si l'autre c... qui nous grouverne commençait par réformer leur sytème de rémunération et leur système de retraite, à lui en 1er et à toutes ses groupies du gouvernement et de tout bord, peut-être que les Français accepteraient mieux qu'on rabotte un peu partout.

Mais non, ces messieurs, que dis-je, ces "êtres supérieurs" comptent bien encore s'engraisser sur le dos du tout venant !

Vivement la révolution, la vraie !

Det.

Portrait de Tom Sawyer

Comment avec toutes ces chaines infos en continue, avec des heures de diffusion en permanence,  des débats (que dis-je, souvent des poulaillers tant tout le monde veut parler en même temps si bien qu'on entend plus personne) ne nous informent pas et ne nous parlent pas de ces sujets ? Comment et pourquoi le sujet des retraites des politiques soit passé à la trappe alors que l'on parle de réforme des retraites depuis un moment ? Heureusement que nous avons Le Canard Enchaîné et MédiaPart pour faire un vrai travail de journalisme de fond.

Portrait de jl06

Tout comme cette singerie de grand débat .... tous toutes  des 600 maires , ont était triés sur le volet ! 

Portrait de jl06

"Si le Journal du hard existait...": Christian Estrosi se moque de la ministre Marlène Schiappa... avant de s'excuser

 

niveau ZERO de la politique à la française !