Blog de Tounka

Invalidité et reconnaissance RQTH suite à la fatiguabilité

Par Tounka
Publié le 2 Novembre 2008, 12:27:15 dans le Blog de Tounka
A -
A +

Je vais vous raconter mon ptit parcours...

Il y a quelques années, je travaillais à plein temps dans un cabinet d'imagerie médicale, comme secrétaire médicale. Personne au travail ne connaissait ma sérologie, (à part 2 ou 3 collègues qui étaient devenues des amies). Au bout de 5 ans, je me suis écroulée car trop fatiguée... Faut dire que j'avais alors 250 T4, sans parler de ma charge virale..! Je me suis alors arrêtée pour 3 semaines, pensant naivement que cela suffirait pour que je reprenne des forces.. Evidemment, 3 semaines après, j'étais toujours aussi naze. J'ai donc parlé de ma séropositivité aux 2 secrétaires de direction du Centre, et je leur ai dis que je ne pourrais pas reprendre  avant un moment et qu'il valait donc mieux que je démisionne... Là, elles m'ont invitées au resto (sympa hein?!) pour me dissuader de démissionner (et elles avaient bien raison!). Elles m'ont conseillé de parler de ma situation au "big boss" du Centre (ils étaient 14 radiologues associés). J'ai donc pris rdv avec lui, et je lui ai dis que j'étais séropositive.... Et là, il a été super! Il m'a dit (mot pour mot) que " ma sérologie ne remettrait jamais en question la qualité de mon travail, et que je pouvais rester en arrêt le temps qu'il me faudrait, qu'il me gardait ma place bien au chaud pour le jour où je voudrais revenir!"

Je suis restée en arrêt 2 ans! et ils m'ont tous fouttu une paix royale. Absolument aucune pression. Un jour j'ai croisé l'un de mes patrons en ville, et il m'a demandé pourquoi j'étais arrêté. Au départ, je n'ai pas voulu lui dire mais comme il a insisté, je lui ai dis que c'était dû au VIH. Immédiatement, il a comprit. Il a lui aussi été super. Il m'a donné son numéro perso, et m'a dit que si j'avais besoin de quoi que ce soit, il serait toujours là! Au bout de 2 ans, ca allait mieux, donc, j'ai souhaité reprendre à mi-temps thérapeutique. Là encore ils ont été super à mon boulot: j'ai eu le poste que je voulais, avec les horaires que je voulais, et je suis restée 1 an à mi-temps thérapeutique. Et puis est venu le jour où je n'avais plus le droit d'y être (j'avais "mangé" mes 3 ans). A la sécu, ils m'ont alors proposé de faire une demande de pension d'invalidité, qui a été acceptée (apparemment c'est toujours accepté dès qu'il s'agit du VIH). J'ai donc continuer à travailler à mi-temps avec en plus ma pension comme revenu. Et puis, j'ai décidé de tout quitter pour revenir m'installer dans ma ptite bretagne. J'ai trouvé un boulot dans un cabinet de radio dans lequel j'ai fais un remplacement de 7 mois à 40h par semaine! inutile de vous dire que c'était fatiguant! mais j'ai tenu parce que je n'avais pas vraiment le choix... A la fin de mon contrat, je suis allée voir une asso qui s'occupe de le réinsertion des personnes séropo à l'emploi. Là, ils m'ont apprit que j'avais le droit à une reconnaissance RQTH. Je n'y croyais pas! Je leur ai dis "Mais j'ai jamais été malade? je n'ai pas le SIDA.. alors pourquoi on me reconnaitrait travailleur handicapé???". Ils m'ont répondu que ma fatiguabilité suffisait... On a donc fait un dossier, dans lequel mon médecin à précisé que j'avais une pathologie et des traitements qui provoquait une fatiguabilité.  Le dossier a été accepté. Pour ce qui est de mon médecin, il reconnait cette fatiguabilité, mais me dit qu'il ne sait pas s'il s'agit du virus ou des traitements, ou des deux... En tous cas, il me connait bien, et sait que ce n'est en aucun cas psychologique (j'ai un moral d'enfer!!!). Bref, voilà donc maintenant un an que je bénéficie de cette reconnaissance RQTH, et figurez vous que je viens d'apprendre il y a quelques jours que je vais être embauchée à 30h par semaine dans cette fameuse asso que j'ai rencontré au départ et qui s'occupe de la réinsertion des personnes séro+ dans l'emploi! marrant hein? Enfin, faut dire que j'étais en train de me battre depuis plusieurs mois pour créer ma propre asso dans ma ville... Donc, eux, ils vont m'embaucher pour créer une antenne de leur asso dans ma ville (comme ils sont dans une autre ville, à 50 km). Ils vont m'embaucher en contrat de professionnalisation comme ca je vais pouvoir bénéficier d'une formation ( de niveau bac+3 en plus, donc top!!) et d'aides financières, et eux auront aussi des aides financières. Du coup, tout le monde est content!!

Si je vous ai raconté tout ca (d'ailleurs désolée car c'était un peu long), c'est pour répondre à une question que l'on m'a posée, et aussi pour partager mon expérience que je considère comme très heureuse  et montrer que c'est pas toujours tout noir, bien au contraire.... Il y a de belles personnes sur cette Terre, et quand on a la chance de les croiser, ca change beaucoup de choses!

Commentaires

Portrait de parisien-breton_en_ligne

viens d'écrire sur le sujet dans le forum...

Moi aussi, ai rencontré des gens sympathiques, des médecins à l'écoute... Même les gens de ma mutuelle m'ont donné des tuyaux si j'en ai besoin... (Suis allé cet été faire valider une ordonnance pour deux mois pour séjour à l'étranger). La femme m'a fait trois exemplaires des docs dont on peut avoir besoin (et que l'on a jamais quand il faut...)

Par contre, je joue au con avec la médecine du travail : leur ai parlé de l'hépatite C mais pas du reste et tant mieux, cette toubib s'étonnait que je ne me sois pas arrêté pendant le traitement c'est à dire neuf mois, alors "que j'y avais le droit"... 

Pour moi, ce n'était pas un droit, peut être nécessaire si le traitement était trop difficile... Mon hépatologue, lui, m'incitait fortement à garder une vie active et sociale tant que je pouvais... Et il a raison... Il ne faut surtout pas que la maladie devienne mon unique centre d'intérêt, mon unique raison de vivre (puisque c'est à l'opposé)...

Mon toubib HIV m'a démontré plein de vérités que je me refusais (malade, on peut se laisser aller aux caprices...)... 

Je rencontre beaucoup de personnes très présentes, mais pas envahissantes, qui peuvent m'aider, mais pas le faire à ma place... et ça me va très bien...

Hauts les coeurs...

Je ne vous souhaite pas bonne fête, aujourd'hui, c'est celle des morts et nous, nous sommes vivants... 

Portrait de youyou

Ben moi je ne dois pas rencontrer les bonnes personnes car rien n'avance en ma faveur.

En invalidié depuis 2002, j'ai décidé de retravailler en prenant un mi-temps dans un premier temps. Ne suis titulaire d'aucun diplôme c'est vraiment trop bête, je viens de prendre 50 ans ah ben ça c'est pas de veine, la conjoncture actuelle prend une teinte de + en + noir oh comment cela se fait il?. J'ai des compétences plutôt riches ( je ne parle pas en euros hélas! lol )Et dés que je réponds à une annonce qui me correspond pile poil, on me répond " on ne remet pas vos compétences en causes, bien au contraire. Mais on ne retient  pas votre candidature" J'adooore des réponses comme ça!

Je suis de plus bloquée pour me diriger vers un emploi de travailleur handicapé car cela fait 8 mois que j'ai renvoyé mon dossier de renouvellement à la cotorep et il est encore en attente super! j'espère qu'il ne va pas prendre l'humidité ce serait balo. J'ai appelé cette semaine pour avoir des news de lui, et on m'a répondu qu'actuellement ce sont les dossiersde 2007 qui sont traités. Elle est pas belle la vie!!

Alors c'est une des raisons pour laquelle je fais du vlo au moins pendant ce temps là j'attends pas......J'avance......pour moi toute seule

Portrait de nathan

J'adore, Youyou ! ! !
Portrait de nathan

Voilà comme ça on en sait un peu plus. Ce qui m'étonne c'est que tu aies demandé la RQTH mais pas la carte d'invalditié qui procure des avantages fiscaux notamment pour ceux qui travaillent. Les deux permettent d'obtenir des conditions particulières de départ à la retraite.
Portrait de vendredi_13

tounka et parisien-breton, c'est très rassurant tout ça, vos expériences positives au boulot, avec vos toubibs... comme quoi y a pas que des salauds quand même dans ce pays ^^

merci pour l'info :)

biz et @+ ;)

laurent

__________________

"Vivre en soldat mais sans être soldat, l'être au sens figuré et non à la lettre, voilà ce qui au fond constitue la liberté." (Thomas Mann)

Portrait de Tounka

Je ne voudrais pas dire de bêtise, mais il me semble que pour avoir une carte d'invalidité, il faut un certain taux d'handicap (et moi j'suis au minimum). Peut être quelqu'un en sait-il plus?

Sinon je ne savais pas que l'on pouvait obtenir des conditions particulières de départ à la retraite (remarques, c'est tellement loin la retraite, que pour l'instant, je n'y pense pas lol). Mais merci pour l'info!

Portrait de Tounka

Et bien oui vendredi_13! y'a aussi de belles choses qui se passent, et de belles personnes qui sont là pour  nous aider!

Et bien plus qu'on croit d'ailleurs! (enfin, quand je vois le nombre des personnes très chouettes et très ouvertes que j'ai rencontré, j'aime à le penser en tous cas!)

Portrait de vendredi_13

tounka, merci de ta réponse :)

c'est marrant, en repensant à ce que tu racontais (ces vécus positifs malgré le vih), je me suis rappelé qu'en fait, moi aussi j'en ai déjà fait l'expérience ! (c'était lors d'une hospitalisation deux mois après ma contamination : quand je leur ai dit que j'étais séropo, ils ont décidé de me faire passer en tout premier au bloc pour ne pas risquer de me refiler une saloperie ! alors qu'il était prévu au départ que je passe en fin de journée).

comme quoi, parfois, nos peurs dépassent la réalité... une leçon à retenir :)

__________________

"Vivre en soldat mais sans être soldat, l'être au sens figuré et non à la lettre, voilà ce qui au fond constitue la liberté." (Thomas Mann)

Portrait de parisien-breton_en_ligne

moi tout pareil...

jusqu'à ma pharmacienne de quartier chez qui j'ai pris la dernière fois truvada et kaletra (ça me gonfle d'aller à l'hosto)  : elle les a en stock (au moins un exemplaire) et sinon les a le matin pour commnde la veille au soir ou l'am pour commande le matin... Et elle me les a servi comme une boite d'aspirine sauf qu'au lieu de les poser sur le comptoir au vu de tous (c'est mon quartier) elle les a discrètement posé à côté du clavier de son ordi pour flasher sans que ça se voit.... et sans aucun commentaire, elle m'a tendu le sachet, m'a fait un clin d'oeil et m' dit "à dans un mois !!!"

moi, j'y crois et pour le moment, j'ai raison d'y croire...

Portrait de vendredi_13

c'est bizarre, le post de parisien-breton est passé devant le mien... pour vous aussi ou c'est que moi ?

__________________

"Vivre en soldat mais sans être soldat, l'être au sens figuré et non à la lettre, voilà ce qui au fond constitue la liberté." (Thomas Mann)

Portrait de parisien-breton_en_ligne

pour écrire mon message, j'ai cliqué dans "répondre" du message de tounka qui te répondait... mon message allant avec le sien et donc à la suite... c'est pour ça qu'il se trouve  positionné là.

c'est vrai que d'éditer les messages en chronologique d'écriture serait plus logique...

bien à toi

Portrait de vendredi_13

ok, merci de l'explication :)

__________________

"Vivre en soldat mais sans être soldat, l'être au sens figuré et non à la lettre, voilà ce qui au fond constitue la liberté." (Thomas Mann)