Le Brésil rejette la demande de brevet de Gilead pour Truvada

107 lectures
Notez l'article : 
0
 
A -
A +

Le 24 janvier dernier, l'Institut national de la propriété industrielle du Brésil (Inpi) a rendu publique sa décision de rejeter la demande de brevet déposée en 2004 par le laboratoire pharmaceutique Gilead Sciences, portant sur le Truvada (ténofovir + emtricitabine). Cette décision est considérée comme une "victoire" par les activistes, notamment regroupées dans la campagne "Make medicines affordable". Cette décision ouvre la voie à la commercialisation de Truvada à bas prix. Ce médicament est utilisé pour le traitement du VIH, du VHB ainsi que pour la prophylaxie pré-exposition (PrEP). Au Brésil, Truvada peut être fabriqué et vendu par tout fabricant de médicaments génériques habilité dans le pays. En 2008 déjà, le Brésil avait classé le ténofir de Gilead, comme médicament "d’intérêt général". Le pays s’autorisait ainsi à rejeter la demande de brevet de ce médicament à cause d’un prix très élevé demandé par le laboratoire. Plus d’infos (en anglais).

Pays :