Le collectif Archives LGBTI maintient la pression

48 lectures
Notez l'article : 
0
 
A -
A +

Pas question de laisser l'attention politique et médiatique retomber ! Dans une nouvelle tribune, publiée lundi 6 novembre sur le Huffpost, les militant-e-s de l'ouverture d'un véritable lieu de recueil et de mise en valeurs de la mémoire des luttes LGBT, ont livré leurs douze priorités. "Parce que bâtir un tel lieu d'archivage et de documentation sur l'histoire des LGBTQI, sur leurs mouvements d'émancipation comme sur leurs vies individuelles, est une urgence déjà ancienne", rappelle le collectif. En l'occurrence, ce dernier demande un portage politique immédiat, la création d'une association en tant que telle, tout comme la centralisation et la mise en valeur de l'ensemble des objets ou morceaux d'histoires possédés et conservés jusque là. Définir une politique culturelle et scientifique autour des LGBTQI et de leur diversité. "Déplacardiser" les archives passe par la création de ce lieu nouveau", résume la tribune. Cette explication de texte se veut aussi un appel au soutien de la part des associations et personnalités en faveur d'une véritable politique de conservation de la mémoire pour les LGBT. Plusieurs organisations, dont AIDES, ont signé cet appel.

Pays :