Wanted : Sexualité

Sexualité Publié par Sophie-seronet 11297 lectures
Notez l'article : 
3.30769
 
A -
A +

Suite à l’annonce du VIH, la sexualité est parfois mise entre parenthèses. Perte de désir, peur de contaminer, image de soi dégradée, trouver sa moitié qui acceptera le VIH… autant de freins qui sont liés au parcours de vie de chacune et peuvent aller jusqu’à une non-sexualité parfois choisie, parfois subie. Hirschel et son avis suisse sont pourtant passés par là mais la diffusion de l’information qu’une personne séropositive sous traitement n’est plus contaminante est trop souvent restée confidentielle. Les médecins n’ont pas toujours été les relais attendus et un temps d’échange dédié à la sexualité pendant les consultations a trop souvent manqué. Maya, Rigologue, Gys et Gila témoignent de leurs rapports à la sexualité avec un regard empreint de sincérité.

J'accepte une fois de plus de ne pas être dans le moule

Ma non sexualité date d'une dizaine d'années ; j'ai choisi de vivre avec mon meilleur ami séropo, avec lequel j'ai une relation très complice, affectueuse, même amoureuse mais sans sexe. Qu'il soit séropo est important, il ne s'inquiète pas pour rien, comprend certains trucs sans qu’on ait à parler. On s'accompagne chez nos médecins respectifs, il me sert d'oreille bien souvent… comme ça on sait exactement où en est l'autre.
Lire la suite...

Je me suis enfermée moi-même dans une vie sans sexualité

En 1995, suite à un cancer mammaire, mon corps a été mutilé. Je vivais alors en couple depuis 3 ans avec un homme à l’esprit très ouvert. C’était un ami de 15 années qui me répétait toujours que son amitié /amour ne dépendait pas de mes seins. Cependant, c’était plus fort que moi : je ne pouvais pas me montrer nue devant lui qui avait connu l’autre femme que j’étais avant la mastectomie. Ce sein en silicone, bien que très bien reconstruit, m’inspirait le faux, le mensonge. Je ne supportais pas l’idée de lui offrir quelque chose d’artificiel. Je faisais chambre à part, malgré les multiples invitations à partager la chambre commune.
Lire la suite...

Cela a réellement changé d'être non contaminante !

La sexualité à toujours eu une place très importante dans ma vie jusqu'à l'arrivée du VIH. Je suis passée par plusieurs stades…
Lire la suite...

Ma libido se réveille au soleil, avec le printemps

Quand j’ai appris ma séropositivité, j’ai eu une image déplorable de moi, une image pourrie ! A l’époque je me maquillais, j’avais un look marrant, je me pomponnais ; j’ai arrêté net. Le truc positif c’est que j’ai aussi arrêté de me détruire à partir de ce moment là. J’avais déjà arrêté la came mais j’étais toujours dans une logique de vie où je pensais que j’allais mourir très jeune. Comme j’aimais la fête, j’y allais à fond. Il a fallu ce déclic pour que j’arrête de vivre à court terme.
Lire la suite...

Pays : 

Commentaires

Portrait de tony75

Moi au contraire apres lannonce de mon vih javais envie de sex car pour moi jallais mourrir dici peu donc retour en thailande chasser du string et moin stressé vu ke je pouvai rien choper de pire ... Puis de retour en france jai rencontrer la fille avec qui je vie actuellement on saime comme des petit fou et sans me vanter je savais quelle allez pas me quitter pour un retrovirus sa crain trop je trouve ! Elle la juste demander comment javais choper sa ??

a savoir ke la deuxieme foi kon la fait elle ma dit cette phrase mithyque je cite 'la capote c pour les infideles ' donc pour le coup impossible quellle me fasse la morale paske g pas mis mon capuchon . Et puis c ptete con se que je vais dire mais quand je fait lamour jme sent vivant . Noublion pas que le sexxe produit la vie et quon vien tous dun coup de .... Sinon je vis aussi aussi avec le paradoxe du seropo tu naimais pas la capote ben tien tu va en manger toute ta vie ... Sa sa casse les c.. Sinon le reste sa glisse

Portrait de lupi00

Moi, couplé à une rupture, j'ai eu une année sans libido.

Tu pouvais mettre un porno ou mon fantasme en face de moi ben le petit soldat ne se levait pas...

Portrait de 1erjourdurestedemavie

... que je n'ai pas fait l'amour alors que le petit soldat (comme l'appelle lupi00) fonctionne très bien. Surement la peur de transmettre le VIH mais aussi et surtout la peur d'attraper la syphillis, une hépatite C ou autres MST...

Portrait de hilou

Sexualité quasi nulle entre l'annonce de ma séropositivité et le test qui m'a révélé indédectable. Depuis, ma sexualité est plus libre, rien à avoir avec avant.

Portrait de Radko 1963

Il est vrai qu'après l'annonce de ma séropositivité je suis passé du stade Croyant Pratiquant à croyant tout court...

ça engage pas vraiment à faire des rencontres quand on est considérés comme des armes de dissuasion massive, d'ailleurs à ce sujet savez vous qu'outre le Ministère de la Santé il existe aussi un fichage systématique de tous les séropos France et Dom Tom au sein même du Minsitère de l'Intérieur.

Dans le pays (dit) des Droits de l'Homme il est étrange de voir une telle conception de l'égalité !!!

Ne plus avoir de rapports est une chose mais la cerise sur le gateau est de se voir refouler à l'embarquement pour beaucoup de destinations à l'international sous prétexte que...

Des fois je me dis qu'UMBRELLA CORPORATION est loin d'être une fiction !!!

Bonne soirée à toutes et tous.

Portrait de ogm

 Plus de sexe, peur, mon moi pour l'autre   mon coeur est triste et j'ai plus envie de rien j'y pense même pas de plus je suis indétectable mais mon traitement me met à plat douleur articulaire mot de tête la vue qui prend un coup mon doc refuse de changer mon traitement elle dit je suis indétectable  c'est le bon traitement  alors tant pis pour les effets secondaires parfois je stop une semaine, je reste angoisse stress j'en parle à personne.

je vis plus  et puis tout et toutSealed

Portrait de gsxr11

bonjour tous le monde ! bin voila moi je suis sero depuis 25 ans et porteur hepatite c depuis 25 ans ! je prend un traitement pour le vih mais rien pour l'hepatite.je suis marie depuis 29 ans mon epouse est sero negative et une fille sero negative aussi comme quoi! on pense que je l'ais contracte 1982 -83( periode toxico)! enfin bref mon probleme c que mon epouse n'est pas du tout branche sexe , mais quand je dit pas du tout c pas du tout ! depuis toutes c annee je craque ! mais le peu de rencontre que j'ai pu avoir je me santais dans l'obligation de dire ma serologie ! donc les femmes se sauvaient de suite !  c encore comme cela aujourd'hui ! apres toutes c annees a vivre avec je peu vous dire que l'hypocrisie des gens n'a pas beaucoup changees ! en gros suis en manque grave de sexualite !!!!!  que faire     ( a par me m'asturber) 

Portrait de Antoine 1966

SUITE A ma maladie j avou que je vois les choses differente;de personnalitée bourrez de rire j ai cru que j allais mourir de cette maladie.ET PUIS EN FIN DE COMPTE JE SUIS TOUJUR LAS ....Quelle chance de trouvée des amies sincere et qui m aide;

c est un bonheur?OUPS QUE DIT JE ;;;;;;wouais je vie et alors sa VOUS DERANGE,

ALLEZ ON Y CROIT...DIAL PARTAGE EST UN BIENFAIT........

ALLEZ ON Y CROIT ON VA SE BATTRE POUR .....L amour l;;;;

OUI OUI Vous avez bien compris;

Allez courage la vie continue;c est un bonheur les jours ne se ressemble pas

Portrait de speedy8

Sans relations intimes depuis 17 ans, le sexe manque et je vais même plus loin beaucoup d'autres choses manquent, c'est la transmission de cette maladie qui pose problème, je veux dire par là que même jouer au foot pose problème ( en tout cas à moi ayant pratiqué le sport à un bon niveau). Il faut vivre avec, changer son mode de vie même si cela demande beaucoup d'effort, sans amour charnel, la vie n'a plus de but, il faut s'en fabriquer, essayé de s'eloigner un peu avec d'autre centre d'intèrêt ( cela revient toujours, c'est vrai ) mais quoi faire , se laisser aller? NON, il faut se reconstruire, tous les matins, tous les jours mais j'avoue que ce n'est pas facile. Je ne vais pas lacher la chose, la vie m'ayant donné la chance d'être très bien entouré( Amis, médecins et autres) Excusez ma froideur mais c'est pour pouvoir exprimer ce que je ressents parcourant le site et les choses que vous dites. Je suis à l'heure d'aujourd'hui bloqué par une administration judiciaire qui me mets des bâtons dans les roues croyant que je me cache derrière mon HIV et s'applique à essayé de me faire trébucher d'avoir passer toutes ces années de galère comme si cela ne représentais que dalle à la participation de cette société qu'en plus je subis depuis des années(c'est juste pour retrouver du travail qui est pour moi un baromètre). Amis attention, c'est le pot de fer contre le pot de terre, continuez à vous battre, mais faites attention, ils sont très fort les méchant. Je vous Aime

Portrait de anjely

En 1994, donc à 46 ans j'ai attrapée ce sacré virus et depuis je suis seule. Les raisons: Un manque de partenaires qui seraient d'acc de se liér à une femme seropo et aussi parceque mon désir sexuel a  peu à peu disparu.

Le sexe parcontre ne me manque pas, mais la tendresse, que personne ne me prend jamais plus dans ses bras.

Heureusement que j'ai mes deux petites Cotons Bébé et sa fille Alika, qui me consolent si la solitude m'envahit....

anjely de Tübingen en Allemagne du sud