Je suis en contentieux avec la MDPH

Publié par Jean-Pierre 3642 lectures
A -
A +

Je suis séropositif depuis 1993, ça fait 23 ans que je vis avec le VIH. Aujourd’hui, j’ai 48 ans et la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) vient de me supprimer mon allocation adulte handicapé (AAH). J’ai décidé de ne pas me laisser faire et, accompagné par l’association AIDES, j’ai engagé un contentieux.

Je touche l’AAH depuis que je suis séropo. Je remplissais un dossier tous les cinq ans et elle était reconduite. En 2012, j’ai fait une demande de RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé) que j’ai obtenue. En novembre 2014, j’ai été convoqué à la Maison départementale de l’autonomie (MDA) de Cholet. La personne qui m’a reçu m’a expliqué que maintenant je devais aller travailler. J’ai déjà travaillé dans ma vie : en intérim, à la cueillette des pommes et je suis délégué général pour le Maine-et-Loire de l’association P.R.É.C.A.R.I.T.É pour laquelle j’ai fait du porte à porte. Mais je n’ai plus 20 ans, aujourd’hui je suis cassé de partout, je n’ai aucune qualification et la MDA m’a donné un an pour trouver du travail que je n’ai pas trouvé. J’ai été convoqué devant un jury, un micro à la main je devais me justifier. La situation était intimidante, c’est très difficile de se défendre en étant sur la sellette et devant autant de personnes. Je leur ai dit qu’ils n’avaient qu’à faire ce qu’ils voulaient. Je devais toucher l’AAH jusqu’à fin 2015, mais les paiements se sont poursuivis jusqu’à mars 2016. La Caf (caisse d’allocations familiales) a voulu que je lui rétrocède les trois derniers mois. Aidé par une assistante sociale, j’ai entamé un recours à l’amiable qui a été accepté.

Sans revenus, j’ai dû me résoudre à faire une demande de RSA (revenu de solidarité active) qui a bouleversé ma vie. Je vivais en couple, mais comme les revenus de mon ami étaient suffisants, je n’aurais pas pu prétendre au RSA. Pour moi, il était inimaginable de vivre à ses crochets. Tant que je touchais l’AAH, je lui versais une pension mensuelle pour participer aux frais quotidiens. J’ai donc fait une demande de studio que je viens d’obtenir ; je vais devoir vivre seul pour préserver mon indépendance financière.

J’ai décidé de ne pas en rester là et de faire un recours contentieux pour récupérer mon AAH. J’ai saisi le tribunal administratif depuis deux mois. En ce moment, je constitue mon dossier mais ça va prendre du temps avant le jugement. Quand tu es jeune, c’est déjà difficile de trouver un travail, alors imagine à presque 50 ans, malade et fatigué comme je suis. Aujourd’hui je touche le RSA (535 euros) et les allocations logements (203 euros) à la place de l’AAH (808 euros). Ça valait vraiment le coup, pour 70 euros, de foutre ma vie en l’air.

Propos recueillis par Sophie Fernandez

Pays  : 

Commentaires

Portrait de Halaumutvar

Bonjour,

Effectivement et c'est tout à fait exact que les MDPH ne reconduisent plus la carte d'invalidité > à 80 % d'invalidité pour une durée de 5 ans oú de 10 ans pour les personnes S+ qui était accordée auparavant par la COTOREP.

Tout simplement car le fait d'être HIV+ ne justifie plus un taux d'invalidité de 80 % et qu'on peut très bien allé travailler en étant S+ étant donné qu'avec l'arrivée des trithérapies on a beaucoup moins d'effets secondaires et qu'on peut vivre très longtemps même en étant HIV+. 

Il faut maintenant justifier de plusieurs maladies chroniques oú invalidantes qui rentre dans le cadre des ALD pour pouvoir continuer à obtenir le renouvellement de la carte d'invalidité auprès de la MDPH. 

Portrait de le chat moustique

la situation précaire allant en s aggravant de Pierre est vécu par bcp d entre nous et va de pire en pire . Nous avons "survécu " au sida en avons les symptômes physiques et psychologiques . Nous avons été frappé par la maladie dans les annees 80 en plein milieu, pour certain au début de notre vie professionnelle impossible à tenir, pas de plan de carrière soutenable , diabolisé , pas de retraite envisageable . les traitements nous permettent maintenant de respirer et d essayer de nous reconstruire mais c'est  trop tard la réussite sociale et financière est derrière nous . OUI NOUS AVONS SURVÉCU à la maladie maintenant il va falloir survivre sans avenir, sans rien et avoir le droit de se taire .

Portrait de lewismoon22

La MDPH supprime les renouvellement sans tenir compte de notre état de santé. J'ai été refuser au renouvellement en 2010  pour le statut AAH TH, car malgré que je ne percevais pas l'AAH depuis des années suite au fait que je travaillé. Mais j'ai voulu le renouvellement car mon état de santé commençer à se dégrader, j'étais séropositif depuis aout 1992 et suis passé en stade SIDA (d'aprés le medecin de l'hopital) 2011. J'ai été hospitalisé pour une pneumosistose, je n'avais quasi + de T4 et une charge virale très élevée, je travaillais à l'époque entre 50 et 60 h semaine. Mon medecin m'a conseillée de refaire un dossier AAH, mais celui ci à été refuser une nouvelle fois, le medecin de la MDPH m'a dit : mon pauvre messieur, il vous reste à peu prés 120 T4, vous n'ètes pas encore mort et vous pouvez encore travailler...J'ai repris comme j'ai pu le travail....Aujourd'hui je suis épuisé, mais c'est marche ou crève, je travail 38h par semaine pour 1200 euros par mois, je n'arrive plus à gerer mon traitement, mon medecin de l'hôpital me dit que je suis en écher thérapeutique et en immunodépression, mais que faire, voir un psy ? j'en ai même pas les moyens une fois tout payer, changer de boulot ? pour faire quoi et ou ? on est fin 2016, j'ai 44 ans et bientot 25 ans de maladie, combien de temps je vais encore tenir ???????????

Tout ça pour te dire que ne compte pas sur la MDPH, mais bon tente le coup de te battre, tu n'a rien à perdre du moins je l'espere....Bon courage

Portrait de unepersonne

beaucoup de personnes VIH se sont vu supprimés l'AAH , les entre 50 et 79% de reconnaisance adute handicapés sont les plus touchés

faut dire aussi que depuis plusieurs années on lit partout que le VIH est devenu une maladie chronique qu'on vit bien avec etc..., ok pour les nouveaux contaminés mais pas pour les contaminés  qui depuis 30 ans de tritherapie ont  l'organisme desseché et parfois  des maladies collateralles dues aux traitement ou au virus lui meme 

il faudrait que  les equipes plurtidisciplinaires des MDPH  etudient mieux les dossiers de  renouvellement  et ne mettent pas tous les VIH au meme niveau de santé or parait il que l'etat veut faire des economies , les renouvellements d'AAH  sont de plus en plus refusés

lors de mon dernier renouvellement AAH l'an dernier , la MDPH ne m'avait meme pasenvoyé ledossier, il a fallu que j'aille le chercher moi meme ,

une fois la decision de la comission  rendue,  ils m'ont supprimé les places assises dans le bus et reconnu en tant que travailleur adulte handicapé devant m'inscrire à pole emploi ce que je n'ai pas fait

je crains le pire avec le nouveau gouvernement qui va passer dans les mois qui  viennent

il me semble qu'il faudrait nous rassembler , organiser un mega manif devant le ministere de la santé pour denoncer cette injustice et pour etre reconnu pour ce qu'on est :  VIH avec des problemes de santé pour assumer un taf

or je ne sais comment organiser un tel evenement mais s'il existait j'en ferai parti sans aucun doute, on aurait tellement à dire sur le handicap que causele VIH dans notre quotidient

Portrait de vincenzo

peut etre faudrais creer une nouvelle asso des anciens AAH et porter l'ensemble des dossier avec le soutiens d'autre asso au pres du ministere de la sante ?????????????

moi sero + depuis 32 ans et anciens AAH pendant 13 ans et ensuite 184 € de Rsa parce que ma compagne gagne assez " cet a dire 500 € mois "......

Portrait de espacetemps

jE TROUVE l'idée de l' ASS0 INTERESSANTE....car je pense qu'il est temps que l'administration voit les dossiers d'un point

de vue de L'HUMAIN ....AUSSI

avec ses vissicitudes, ses contraintes thérapeuthiques, la solitude engendrée par la maladie, les discriminations, et le NO MAN'S LAND  FUTUR; COMME l'a si bien expliqué chatmoustique , pour certains, dans son commentaire..

SANS OUBLIER PEUT-ETRE LE PIRE.. soit l'impact mental, psychique et physique q'une telle maladie engendre. et a engendré..celui de la loi d'un SILENCE ABSOLU AUTOUR DE SOI  pour BEAUCOUP et ce depuis des décennies pour certains.

Je pense qu'il serait en effet TEMPS que cette pathologie soit repensée dans son entère globalité et qu'il serait temps de témoigner de ce qui se passe dans sa chair, son intrinsèque, dans son quotidien  et dans ses relations humaines, lorsqu'on est contaminé .

Soit élargir leur champ de vision, de compréhension afin d'appréhender cette maladie sous une nouvelle tournure! celle de l'approche d'une entité entière, sensible, parfois fragile et responsable et non plus la penser qu'en terme de T4 et de charge virale indétectable!!

Portrait de espacetemps

Il me parait important que si"démarches" il y a : elle se doit d'être intelligente, réfléchie, posée et constructive

Portrait de Butterfly

Effectivement une ptin de manif de tout ls séropo devant le ministère de la santé avec aides actup etc !! moi j'ai fait un tribunal contre la mdph ct la cotorep en 2006 ! ct pour demander la carte d'invalidité Macache pas eu car pas assez handicapé moteur !!! c honteux J'avais l'hépatite C aussi car depuis 2015 je l'ai vaincu me suis fait soigné au bout de 25 ans d contamination idiote ! je suis de plus en plus fatigué avec ls traitements et séro depuis 85 ! je travail car en 2001 aprés 16 ans de cdd et la maladie ....... j'en pouvais plus et suis rentré en administration donc mettais fait reconnaitre RQTH fait formation reconversion de métier ( était dans la commerce) et formation bureautique bah .. j'y suis ça va .. la maladie tjs là les changements de traitement , quelques maladies a part le vhc ? Oportuniste , mal aux muscles et articulation , les années qui passent et marre car la a la suite d'un congé de maladie longue durée pour l'hépatite c, 3 ans , jesuis en mi temps thérapeutique et au bout du cpte plus de poste suis en sur effectifs et le contrat qui se fini mm si statut fonctionnaire poste agent comptable .. je ne suis pas prioritaire ! qu'est ce que j'aimerai ce 80 % !!! mais ils veulent faire des économies c ce kils m'ont dit aussi car je coute cher car séropo et avec cs 80% les impots j'en payerai moins ! mm si c 100euro par mois presque faut arrêter la merde !!! alors ! et l'age tourne les maux aussi !! jsuis dégouté et veut plus bosser m'arreter et rêve d'une pension pour handicapé pour moi pour nous pour ceux qui ont besoin de se reposer jouir un peu de la vie avec 1500 euro par mois j'assurerai !!! Faut penser a cette manif faut en parler a aides sur fb etc ! faudrai faut !!!!! on mérite de vivre proprement on est victime !! crime de l'état je dirai même !!!

Portrait de cayenne

Perso j'ai la chance de pouvoir travailler malgrè 30 ans de vih , et surtout d'avoir un travail,mais je trouve indigne d'une société "évoluée" de laisser des personnes qui se retrouvent, à cause de leur pathologie et de ses conséquences psychologiques,dans des conditions de vie insupportables.Quand au moment de l'annonce dans les années 80 de votre séropositivité on vous prédisait votre mort à plus ou moins brève échéance  ,il fallait être drôlement solide psychologiquement pour s'imaginer un avenir professionnel,donc mesdames et messieurs de la MDPH qui décidez du maintient de l'AAH aux personnes séro+ ,un peu d'humanité et ne prenez pas juste en compte les résultats des bilans sanguins mais la totalité de l'histoire de la personne et  la situation économique de notre pays.

Bon courage à tous .

valérie

Portrait de altelia

avec ce qui est écrit ici, chaque cas est différent.

Moi j'en suis à 29 ans de vie avec, et donc le recul, c'est que oui, ma vie a été bousillée psychologiquement, et pourtant, physiquement rien.

J'ai longtemps été (très) précaire professionnellement, et (très) stable maintenant; MAIS le plein-temps n'est pas évident; si je me plains de fatigue,  c'est incompréhensible pour mon entourage qui ne sait pas mon statut (mais mon entourage qui sait, comprend). J'ai des résultats plus que satisfaisant au niveau biologique, et puis je suis assez active, ce qui permet d'avoir plein de problèmes d'articulations pourries mais qui tiennent le coup encore et encore. Et mon entourage travail n'est au courant de rien, mais je suis réputée quelqu'une de dynamique et joyeuse.

Bref, drôle de vie que celle-là, et à quoi ça sert d'avoir un truc qui t'a détruit le moral jusqu'à ne penser qu'à mourir mais qui n'a pas d'existence tangible, mais qui est dangereux et que tu dois soigner, mais qui ne te donne pas droit à une invalidité parce que t'as pas assez travaillé ni à l'AAH parce que tu travailles trop (résumé de trucs vécus il y a quelques années): y a de quoi dev'nir dingue...

Portrait de gailuron57

je suis tt a fait d accord avec ce que vous dites tous, je suis choqué de lire que nous ne sommes pas considérés comme des gens malades chroniques et qu'on supprime l aah à certains c est honteux dans un pays qui aide ses malades soit disant!

mais ils croient quoi ces gens de la mdph??? q on vit super bien avec le vih ou quoi? que c est un virus marrant ? qu on ne souffre jamais???! Je suis en révolte contre ma France quand je lis tous vos commentaires ....!à quoi bon être fort si on ne peut avoir justice faite ???

nous sommes tous des enfants de la République et nous méritons autant de considération que celle donnée à nos braves politiques qui  gouvernent!!

alors réunissons nous et allons leur dire que notre vie a un sens , un avenir!

battons nous pour tous ceux qui sont morts au moins...!!!

Portrait de cayenne

Au delà du vih se pose la question d'un revenu décent pour tous les citoyens ,d'une vraie protection sociale (surtout pour les plus fragiles) de la solidarité .On nous dit tous les jours sur les ondes ,dans les journaux qu'il n'y a pas d'argent alors que les riches n'ont jamais été aussi riche grace à notre travail et à la spéculation. Les français ont renfloué les banques ,moi quand je suis à découvert personne ne renfloue mon compte,donc ce n'est pas l'argent qui manque c'est la volonté politique ,donc ,manifester ok ;mais lisons d'abord consciencieusement les programmes poltiques de chaque candidat avant de voter,interrogeons les et après la présidentielle il y a les législatives et ce sont les députés qui votent les lois.

Nous sommes peut être séro+ mais nous sommes des citoyens à part entière et nous avons encore quelques droits ,de plus la "démocratie" ne s'use que si l'on ne s'en sert pas!

Courage à tous.

Valérie

Portrait de Eden64

En ce qui me concerne, je suis en invalidité par la Cpam, je suis séropositive depuis 1992.

Je serai incappable de travailler. En effet, j'arrive à être active le matin, mais à 11H30 12H00, je mange et je dors 2 ou 3h00 après je fais une ballade de 30mn et je rentre où je me repose de nouveau. Le soir je prends mon traitement à 19H00 et à 21H00 je suis couchée, je prends Eviplera, et ça me terasse le soir. Mais mes examens sanguins sont stables, donc je continue avec ce traitement.

Pour autant, à part travailler 3h00 maximum le matin, par jour, je serai incappable de travailler à plein temps car je n'ai pas la force physique, je suis épuisée rapidement. Ce qui se manifeste par des vertiges, des pertes de concentrations, des nausées, céphalées et j'en passe..........

Alors comment la MDPH peut imposer à des personnes avec de telles pathologies invalidantes au quotidien, supportées pour ma part depuis 1 993 d'aller travailler et de les condérer comme des personnes valides ?!!!!!!!

Je suis indignée.

Toutefois, je n'exlue pas que la cpam un jour me supprime ma pension...... 

Bon courage à vous toutes et tous,

Portrait de givin

Je suis sero depuis 33 ans mon ami idem lui a taux d'invalidité de80%Irefait actuellement son dossier ses résultats sont plus que rassurant guérison de l'hépatite C iL est allé devant le Contetieux de l'invalidité c'est vrai qu'il faut une autre pathologie il faut reconnaitre que c'est une pathologie invalidante sur le plan psychologique vivre avec c'est dur surtout pour nous les anciens qui avons connu la discrimination les emplois dont on était virés parceque cela c'était su les dossiers marqués avec une pastille rouge et puis tous les gens que nous avons vu partir on a tous de quoi etre dépressif Personnelement j'ai un suivi psy et des médocs et cela compte pour l'attribution de lAAH mais je panique aussi pour les mois a venir j 'ai L AAH pour les années a venir je me pose des questions et aussi savoir comment cela se passe lorsque l'on se déclare en couple 

Portrait de unepersonne

... dans le dossier medical AAH  , parait il que le VHC n'est pas une maladie qui fait qu'on pêut etre reconnu AAH par l'equipe pluridisciplinaire de la MDPH/CAF

apres mon cas etait A1/F2  avant ma guerison donc loin de la cirrhose mais pour un personne A4/F4 l' AAH lui devrait etre accordée car c'est un enfer de vivre avec une hepatite C

quand je pense qu'en presque 30 années je n'ai vu qu'un medecin à la MDPH , apres ils se permettent de donner des diagnostics sur l'etat de santé des gens en se fiant à un simple certif medical de l'infectio

en fait, ils eliminent de l' AAH les personnes VIH les personnes les mieux portantes à la lecture de leur certificat medicalet basta

concernant le projet de vie ç' est à remplir dans le dossier de renouvellement AAH , je ne l'ai jamai rempli et pour cause , quel projet de vie puis je esperer à 50 balais , sans bagages professionnels, peu d'experience pro, quelques maladies collateralles dues aux ARV trop consommés depuis 30 ans, depression due à l'alteration de mon physique quelle aide puis je attendre de ces gens quand je vois qu'une années on me donne l'autorisation aux places assises dans les TP puis reconnu travailleur hnadicapé le renouvellement AAH suivant

on va voir à quelle sauce va t'on etre mangé sous le nouveau gouvernement à venir en mai juin 2017

Portrait de Butterfly

VHC etc n'a jamais était reconnu invalidité et a fait un tribunal une fois .. BREF ça me réchauffe le coeur de lire tout ça qui est ma vie TOUT EST VRAI et je souhaite que la MDPH lisent tout ça !!!

La je vais devoir encore chercher un poste a plein temps pour mieux manger Même au taf il le savent pas çoa se voit pas sauf ls fatigues ah ça ils le voient !! mais ils s'en foutent mon contrat se fini de mi temps thérapeutique aprés 3 ans d'arret du a ds échec thérapeutique de VHC  ds mois d'hopital Bref c invisible comme moi vis a vis de la MDPH .. mm pas reconnu encore a 80 % depuis 85 Oui j'ai eu ds envie de me suicider car hs mais je tiens bon mais qd mm ... j'aimerais arrêté de travailler mais je n'aurai pas de logement ou ls hlm c long bref .. je travail reconnu travailleurs handicapé pour l'état avant gt dans le secteur privé 16 ans !! mais je n'ai plus tenu trop de CDD et invisible pour la cotorep mdph quoi ou la sécu :( DUr dur tout ça ................ ls traitements fatiguent mais j'aurai ptete préféré y passer en 84 gt jeune bon sang !!! et raté ma vie a cause de cette maladie question professionnel  et oui ....

BONNE ANNEE A TS 

Portrait de kivivra

Seropo en 92 , puis du fait d un sida en 98 et un coma de 45j je reconstruis ma vie entre médecin spécialiste centre, bref notre parcours à beaucoup ,enfin ceux qui sont encore là avec nous La Cotorep à l époque acvait refusée les 80% je me suis battu la CPAM à l époque me sucre ma la premiere catégorie.A peine debout une cheffe de centre a décidé 6 mois sans un sous c'est en les menacant d y rester que mes droits sont validés et muées en seconde catégorie il faut savoir qu entre temps j ai été reexpédié au boulot par le meme medecin conseil qui oeuvre à Paris ,encore.la c'est la violation de secret qui a eu raison de  job: mais là personne pour t aider ni syndicats ni certains membres associatif , n en déplaise ,c'est la vérité juste 8 ans de vide professionel total ,et aussi le fait de l ouvrir oui de le dire aux médias m ont rendu peut etre plus fort.et d avoir découvert la vrai solidarité celles de jeunes,de gamins qui ont eu envie de  s unir contre le sida mais aussi toutes Les discriminations c'est en 2000 .

en 2008, une jeune avocate boute la grande banque qu etait mon employeur, 2008 le debut d une autre vie celle difficile de minima ,une pension pas de boulot la 50taine se profile ,j y crois toujours un boulot chez les ennemis voir comment sont traites  nos dossiers la ça fait peur  et depuis mon dernier cdi sur une autre boite il y a 4 mois ,la cramif ,surtout des responsbles ont décidés de me faire craquer , controle suspension reduction et la depuis 4 mois rien: ils refusent de m octroyer un rendez vous car je veux savoir  ..un an que cela dure et il y a 3 jours un clampin décide de tout arreter de me mettre 3 pages d articles -qu ils ne connait pas j en suis sur )et la directrice de la Cram  m envoit un ramassi de mensonge  ..alors cela sera peut etre mon dernier combat mais je pense que celui là il sera aussi violent que ce qu ils nous font vivre ...aucun ministres aucun presidentiable sauf une a prit le temps de m ecouter et de me suivre ...Tout ceci pour vous dire oui il faut se battre MAIS ensemble oui il faut aller cracher dans leurs soupe et contestez toutes les décisons le droit est pour nous . donc allons y et que pour ceux qui se sont battus  pour que nous survivions Pour leurs memoires battons nous 

Portrait de Butterfly

UN AN APRES ON EN EST OU !!!! 

Que dalle LA MDPH OU LE MINISTRE DE LA SANTE N'ONT PAS LU NOTRE MESSAGE OU VA T'ON LA !!!YellCry