Un compagnon de longue date

Salut tout le monde,

j'ai 35 ans, je suis séro+

sous traitement depuis 2010 

j'étais un beau garçon, mais je suis devenu très creux au niveau du visage (cernes, paumettes)  j'ai l'air fatigué 365 jours/an alors que je suis en forme.

Les gens me renvoient (malgré eux) ma maldie en pleine tête en me disant : "mais tu as l'air fatigué". "Tu t'es creusé". "Où sont passé tes joues?"...etc

mon médecin ayant bien entendu mon complexe m'invite à faire faire des injections de Newfill pour le visage.

Parmi vous , qui a eu recours à ce truc? c'est un peu flippant... les résultats sont-ils probants??

 

j'espère vraiment vous lire car j'ai rdv bientôt

merci

 

 

Commentaires

Portrait de palmsprings

J'ai commencé à me creuser après seulement 2 ou 3 ans de VIH et de trithérapie, vers 2014.

J'ai été contaminé en 2011 et j'ai été dépisté fin 2011 et traité dès début janvier 2012.

Pourtant avec des trithérapies récentes... J'ai commencé à perdre mes joues et mes fesses.

je savais que le New fill existait pour le visage, donc j'ai commencé tôt

j'en suis à 8 ou 9 séances, depuis 2014 = c'est très bien !

Faut le faire mais faut aussi l'entretenir. faut pas s'arrêter à une séance !

Je crois "qu'on a droit" à 5 séances par an en cas de gros creux.

Le changement est étonnant. A présent, depuis 15 jours, je le complète avec du Botox au front et aux coins des yeux (300 euros).

J'ai franchi le pas, c'est étonnant aussi le Botox !

J'ai jamais eu l'air aussi jeune, lisse et les joues bien gonflées. je trouve çà chouette! LOL

J'ai eu deux médecins différentes pour le New fill.

Depuis 2 ans je le fait faire par une chirurgienne esthétique spécialisé visage.

Le New fill est 100% pris en charge, aucune avance de frais

Pour info, le coffret avec les deux fioles coute 300 euros.

la pharmacienne le commande je n'ai jamais rien payé.

Vraiment je le conseille. Je ne comprend pas les gens qui restent avec le visage très creusé par des années de VIH

alors que le New fill existe, est pris en charge et est à la portée de tous, du moins en France métropolitaine.

Je comprend pas. Ca ne fait pas trop mal, et pour les gens douillets on peut mettre de la crème 1 heure avant les injections.

Perso je préfère sans anesthésie locale.

Et le Botox çà fait encore moins mal, pourtant je suis sensible aux piqures, même après 7 ans de VIH.

En résumé vive les injections pour garder une jolie image de soit même.

 

Portrait de sauveniere

Suis un peu creusé mais je me demande toujours si c'est l'âge ou la tri ..après tout, le sillon nasogénien se marque chez beaucoup de gens, c'est un signe de l'âge qu'on a plutôt intérêt à accepter. Même si j'aimerais rester très jeune avec une bonne image de moi, c'est humain.

En Belgique le new fil n'est pas remboursé même pour les séropositifs. Ce n'est pas ce qui m'arrête, c'est plutôt de connaître un bon praticien... c'est bien de croire que tout réussit mais j'ai l'impression qu'il y a aussi des échecs, non ?

Une peur pour moi en tout cas.

Portrait de nezumi

salut

il se trouve que j'ai déjà consulté un chirurgien esthétique dans le 8è arrondissement. (avant de savoir que je pouvais moi-même avoir recours aux injections de NewFill dans le cadre de la patholgie).

quand je lui ai annoncé que j'étais séropo et sous traitement depuis 8 ans, il semblait me dire (avec plus ou moins de tact d'ailleurs) que "ça se voyait", et que c'était "très symptomatique..."

ça n'a fait que renforcer mon complexe.

quand j'ai évoqué les injections de graisse (prelèvement sur le ventre ou les fesses), il m'a répondu qu'il aurait peut-être du mal à le faire, car "je ne suis pass très épais"... 

en revanche il a été assez honnête pour m'orienter vers l'hôpital qui me suit depuis toutes ces années. Il m'a dit "d'un point de vue deontologique, en tant que médecin , je ne peux pas  vous injecter, vous prélever 1600€ alors que vous pourriez le faire gratuitement à l'hôpital..." 

 

Portrait de Alvalle

Bien sur qu il faut le faire, j ai moi meme attendu pour me decider.

Deja a la 1ere seance d injection, je me sentais mieux.

Ca redonne bonne mine, vous ne regretterez pas.

Il est vrai qu il faut etre en confiance avec le medecin qui fait ce geste.

Mais ca vaut le coup vraiment.

Portrait de thierry 31400

1 heure avant les injections ,la ou le praticien  va appliqué une creme anesthesiante( emla), puis il procedera .Il faut savoir que le produit injecté contient lui aussi un calmant.Les injections ne sont pas desagreables au point de partir en courant, juste apres, il est exercé un massage appuyé afin de mieux repartir le produit.Durant les jours qui suivent , l on doit imperativement ce masser les parties injectées avec une creme (hemoclar) ,car l action du produit se met en place au fur et a mesure et la stimulation par le massage est de le fragmenter du mieux possible .Important : pas de panique le traitement se met en place , et suivant le nombre de seances se stabilise ,une retouche de rappel (on s en rend compte car c est un produit resorbable a moyen terme)peut se faire .Il ne s agit pas d un acte definitif ,je precise pour ceux qui apprehendent,.Je vous conseille de prendre une photo en debut de traitement ,elle parlera d elle meme.............Les plis nasogeniens par contre se comblent moins bien avec l age .ps en sortant du rdv vous aurez un visage retendu  qui ne va pas resté , l apport du liquide de dissolution du newfill,(eau PPI) va s estompé ,c est normal .Ne reculé pas et perseveré, le resultat est bluffant    Amicalement Thry

Portrait de Saamred

Cela m’intéresse beaucoup vous savez comment ça se passe sur paris ? Il le pratique dans les hôpitaux parisiens aussi ?

Portrait de nezumi

Salut 

moi je suis suivi à Ambroise Paré (Boulogne Billancourt)

au service dermato 1 seul médecin est apte à injecter ce truc.

c'est tout ce que je sais...désolé

damien

Portrait de Alvalle

Pour moi, les injections sont faites par mon infectio qui a suivi cette formation.

Il exerce au CHU du Kremlin-Bicetre pres de porte d Italie.

Le Dr Arnaud Blanc